témoignage sur cette difficulté à mettre en synergie art et tourisme :

J’accompagne depuis plusieurs années des associations et projets collectifs Métiers d’art et j’ai “enquêté” auprès d’un certain nombre d’expériences en France (et bénéficié de l’analyse de la fédération des ateliers d’art sur les boutiques).

Je partage votre analyse sur la nécessaire multi fonctionnalité des “lieux” métiers d’art avec une montée de la fonction éducative et stages/cours, à la fois pour répondre à une demande mais aussi pour faire connaitre ces métiers qui restent méconnus en tant qu’acteurs économiques à part entière.
Je cite en exemple notamment l’Association des métiers d’art des Cévennes au Pont de Monvert en Lozère,  dans le Languedoc-Roussillon, qui tient boutique collective avec salarié dans un village de 300 habitants, dispose d’un circuit et carte touristique et est capable de fédérer de nombreux partenaires autour de son 1er festival métiers d’art avec 180 ateliers d’initiation et 60 exposants (le week end dernier et le bilan serait intéressant à connaitre).

Voir aussi Aime la Plagne en Savoie et sa Maison Métiers d’art ouverte l’an dernier avec du personnel intercommunal et voulue sans vente mais avec info, expo et ateliers.

Par contre, je ne partage pas l’analyse sur l’individualisme, qui n’est pas plus grand que dans d’autres métiers. Ce qui différe par contre, c’est la considération des “autorités locales” sur ce secteur économique et le montant des investissements faits. Là où émergent plus vite ou plus fort des projets plus pérennes, c’est généralement quand des collectivités se mouillent, notamment pour l’immobilier, alors que d’autres croient que de très petits ateliers vont pouvoir réhabiliter à leurs frais des friches industrielles du XIXè siècle !

Voir aussi le montant des financements publics et le temps d’accompagnement fourni à des magasins de producteurs agricoles, qui se développent très bien, avec une éthique, un dynamisme et un sens du collectif qui ressemblent à celui des métiers d’art (avec les mêmes tensions entre des personnalités fortes aussi !).

Et près de Crest (Drôme) une expérience qui a juste un an de boutique agricole et artisanale, qui joue la complémentarité mais a aussi pris en compte la plus grande difficulté de vendre l’artisanat et l’a mis à l’entrée de la boutique avec un réel effort de mise en scène.
A suivre pour connaitre d’autres expériences, que ce soit à Montpellier, Perignan, Narbonne …


Subscribe to comments Comment | Trackback |
Post Tags:

Browse Timeline


Add a Comment


XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>